Le Moka / Montpellier Zac des Grisettes (34)

Maître d'ouvrage
OPHA de Montpellier
Equipe
LEBUNETEL Architectes Urbanistes Mandataire / Mylène VINCENT Architecte chef de projet, BET OCD 34 BET structure, ENR BET Fluides
Mission
MOE complète + OPC
Programme
44 logements RT 2012, 44 places/sous-sol, R+2
Surface
3 075 m² SDP
Année
2013/2016
Coût
3.28 M € HT

Lauréat concours

Au sein de l’écoquartier des Grisettes, le projet développe 44 logements répartis au sein de deux lignes de villas urbaines comprenant chacune 4 logements.
Ces villas s’expriment par de grands volumes rectangulaires débordants posés sur un socle minéral traité en béton brut s’adaptant à la topographie en pente du terrain. Les cheminements extérieurs au nord des bâtiments s’articulent sous forme de pente douce et paliers parcourant un jardin méditerranéen accessible.

Le parti pris est de faire rentrer la lumière partout dans le projet car c’est ça « Habiter en Méditerranée » et de développer une qualité d’habiter avec des logements tous traversant plein sud ou bi-orientés et des circulations extérieures support d’une sociabilité partagée.

Au rez-de-chaussée, les logements simplex bénéficient tous d’entrées privatives et de terrasses ouvertes au sud sur les jardins collectifs. Des abris de jardin traités en bois viennent se loger contre les terrasses, donnant la possibilité aux usagers d’avoir des rangements extérieurs sécurisés.

Plusieurs coloris ont été utilisés sur les façades, apportant dynamisme et identité au projet. Les boites de couleur «taupe» viennent se poser sur le soubassement en béton marquant l’assiette du bâtiment. Venant en débord par rapport au soubassement, elles abritent les terrasses des logements des étages et permettent la gestion des vis-à-vis.

Les circulations verticales formes des failles colorées participant de la lecture des villas urbaines. Chaque circulation verticale aura son identité propre par le jeu des couleurs et des éléments du garde-corps.

Les extrémités de chaque bande font l’objet d’une composition spécifique qui permet une accroche franche du projet sur ses franges et des typologies individuelles accessibles directement depuis la rue.

L’isolation par l’extérieur permet d’assurer l’objectif RT 2012 en dépit d’une composition volumétrique très découpée. Le chauffage et l’eau chaude sont assurés par le réseau urbain qui dessert l’éco-quartier ilot.