Mur acoustique habité / Rennes Zac Bernard-Duval (35)

Maître d'ouvrage
Territoires et Développement
Equipe
LEBUNETEL Architectes Urbanistes Mandataire, LE PRIOL Architecte associé, UNIVERS Paysagistes
Mission
MOE Complète
Programme
Ecran acoustique et locaux d’activités en option
Surface
790 m² VRD et structure bois - 700 m² écran acoustique - 180 m² habitables
Année
2014/2018
Coût
1.2 M € HT

Protéger du bruit tout en donnant du sens et de l’identité à l’ouvrage et au quartier tel est le concept retenu pour la définition de ce projet.

En façade Sud du nouveau quartier Bernard Duval, à partir d’une structure modulaire en bois, inspirée de l’architecture scénique et des théâtres du XIXème, le mur acoustique se déroule le long de la voie SNCF en alternant séquences paysagères transparentes et frontalités dynamiques occupées d’ateliers et locaux pour jeunes créateurs.

Ce squelette de bois, revêtu en façade sur voie SNCF de panneaux verriers ou ciment, est parcouru d’un réseau de passerelles et balcons qui assurent les connections entre le quartier et les berges de la Vilaine. Il constitue le fond de scène des Ateliers du Vent, collectif culturel animant la nouvelle polarité culturelle du quartier élargi.

A l’intérieur de ce squelette viennent s’insérer des modules préfabriqués en ossature bois abritant des fonctions d’ateliers, d’équipements culturels et de quartier.

Autour des séquences paysagères sont développées des fenêtres paysagères à destination des habitants du quartier qui s’organisent autour de patio paysagers, se développent à partir de plans horizontaux recevant des bacs plantés ou de serres de type "urbanfarmers"

Les cheminements intégrés sur ce mur acoustique prennent naissance  au pied d’un bâtiment en construction et sont vouées à terme à être prolongées sur de nouveau plus de 100ml et desservir les programmes en cours de réflexion de l’extension du quartier.

L’innovation contenue dans ce projet touche non seulement à son architecture et sa programmation mais également dans sa capacité à être un équipement en soi : d’une fonction à priori « protectrice et enfermant » se dégagent des enjeux et fonctions urbaines et citoyennes ouvertes conférant une attractivité certaine au nouveau quartier.

Le projet a été remarqué lors du OFF du développement Durable 2017 dans le cadre du "paysage frugal"

Lien connexe / l'appel à projet créateurs occupant les modules : le programme de l'opération, l'appel à projet et les modalités de consultation