Olympe / Montpellier ZAC Ovalie (34)

Maître d'ouvrage
Nexity
Equipe
LEBUNETEL Architectes Urbanistes Mandataire / Jean CICCARIELLO Architecte chef de projet, M MICHEZ Paysagiste, ITS BET, CIC DELMAS maître d’œuvre d’exécution
Mission
MOE Conception et Suivi Architectural
Programme
63 logements collectifs, 2 commerces, R+3/4
Surface
4 500 m² SHON
Année
2009/2012
Coût
5.1 M € HT

Au sein du quartier Ovalie, ce projet qui vient border l’avenue P. Valery se situe en point haut topographique du site.
Les 3 bâtiments distincts du projet viennent former un ilot ouvert percés de larges fenêtres paysagères s’ouvrant sur un jardin méditerranéen intérieur partagé. La spécificité du projet tient à la réponse architecturale donnée aux principales contraintes du site : la topographie, une façade sur une voie classée et des façades Ouest.

Afin de se protéger des nuisances de la voie classée, les logements à proximité bénéficie d’un jardin d’hiver vitré faisant écran et tampon phonique avec la voie et mettant en scène les prolongements du logement dans la ville.

L’expression minérale et fermée du projet est notre réponse au regard des nuisances externes : soleil façade Ouest et bruits de l’Avenue. Ces volumes primaires jouent de gabarits divers et d’une composition de modules de béton colorés. Le bâtiment au Sud de gabarit plus bas (R+2) est conçu comme une villa urbaine.

Les circulations et parties communes sont éclairées naturellement, les menuiseries sont en bois et les matériaux qualitatifs tels que Pierre de Pompignan, Bois PFC et Serrurerie.

En partie haute du terrain les sous-sols sont complètement enterrés et invisibles et des murs de soutènement en Pierre naturelle dessinent son socle et façade en partie basse.

Le bâtiment le plus haut, dont le pignon borde le boulevard P. Valery, présente une façade continue avec le bâtiment voisin : une façade commerciale sur un socle de hauteur importante. Les étages en surplomb créent une galerie abritée largement vitrée qui en plus de participer à l’animation du quartier et du spectacle urbain, évite la présence de logements en RDC sur une avenue bruyante.

Dans l’intérieur du quartier, les rez de chaussée dessinent une succession de séquences : entrées des halls, fenêtres paysagères…..qualifiés de matériaux différents : pierre, vitrage, béton et serrurerie accompagnant avec urbanité le parcours piéton et participant ainsi de la vie de quartier.

Crédit photo : Julien Thomazo