Pôle d’échanges multimodal / Carpentras (84)

Maître d'ouvrage
Ville de CARPENTRAS, Mandataire CITADIS - COVE
Equipe
LEBUNETEL Architectes Urbanistes Mandataire / Myriam LEON-ROMEAS Architecte Chef de projet, BET VRD INGEROP Méditerranée, N.LUCAS & P.MERCIER Paysagistes, ECL Conception Lumière
Mission
MOE VRD - Architecte-Urbaniste coordonnateur AREP-SNCF-RFF - Dossiers réglementaires
Programme
Restructuration du quartier de la gare. Création d’un pôle d’échanges
Surface
8 Ha
Année
2013/2017
Coût
7.1 M € HT

Grand Prix du Bâtiment Durable 2015 en Vaucluse

A l’occasion de la réouverture de la ligne SNCF Carpentras Avignon et la création d’une nouvelle gare, le projet vise avec la création d’un ensemble multimodal à renforcer l’attractivité urbaine de ce secteur proche du centre-ville.

Le projet du Pôle d’Echange Multimodal comprend la construction d’un nouveau bâtiment d’accueil voyageur réalisé par la SNCF et Gares et Connexions, d’un ensemble d’équipements intermodaux gare routière, parkings, bassin de rétention ainsi que l’aménagement de l’ensemble des voies menant à la gare et au PEM.

Le parti urbain et architectural retenu propose en lieu et place de friches ferroviaires la création d’espaces publics généreux, polyvalents et inscrit par leurs typologies de larges mails ou d’avenues paysagères dans la tradition méditerranéenne des grands tracés urbains fortement paysagers.

La place de la gare est conçue comme un parvis « jardiné » évoquant l’histoire du Canal de Carpentras et de sa plaine maraichère opérant articulation avec le futur Parc Urbain qui sera créé dans le cadre de la mutation du quartier.

Le pôle d’échange et la gare constitue une nouvelle porte d’accès au centre-ville pour le voyageur, la qualité fonctionnelle et paysagère de l’armature urbaine mise en place participent de l’image et de l’identité de la ville.

L’armature urbaine du projet s’appuie sur :
-la mise en œuvre d’un maillage paysager structurant et identitaire sur les thèmes du mail et des allées
-le traitement urbain de la gare routière et du PEM visant une polyvalence d’usages (marchés, animations …)
-le large dimensionnement des espaces publics favorisant les usages partagés préfigurant/incitant la mutation urbaine par une nouvelle attractivité
-le choix de matériaux qualitatifs ciblés et d’un mobilier urbain spécifique ou le vocabulaire est volontairement non routier

En Phase 2, le projet urbain qui concerne 42 ha de quartiers constitués sera mis en œuvre sur un périmètre élargi sous la forme d’une ZAC. Ce projet urbain vise à requalifier ces anciens faubourgs pour partie industriels comme une extension du centre-ville avec commerces, activités, logements et services.

La définition du dessin et dessein de la nouvelle armature urbaine support de l’élargissement du centre-ville est en mesure d’articuler les éléments majeurs de l’armature de l’espace public et alimente le projet urbain par du contenu programmatique urbain à même d’assurer l’urbanité, la vitalité et la pérennité de ce choix.

Liens connexes : Citadis / Grand Prix du Bâtiment Durable

 

 

Crédit Vidéo : Product air

Enregistrer

Enregistrer